8 conseils d’entrepreneurs pour traverser la crise

Caroline

Caroline

2 Juin 2021.

1 / Ne pas rester seul !

Le chef d’entreprise doit être ouvert et savoir capter les conseils que son réseau professionnel peut lui fournir, d’autant plus durant quand il traverse une période difficile. Le plus important et de ne pas s’enfermer dans ses certitudes. S’intéresser au monde et le comprendre ouvre des champs plus grands pour bâtir des stratégies justes et organiser l’entreprise.
Il est donc primordial d’adhérer à des organisations patronales, associations professionnelles pour échanger sur ses expériences et prendre le temps de discuter avec ses pairs…

Conseil de Jean-Pascal REY, Fondateur Associé de Odicéo. 

2 / S’appuyer sur ses collaborateurs et être curieux. 

Travailler avec ses collaborateurs pour se réinventer. Le rôle du manager est essentiel, mais sa première qualité c’est l’humilité. Il ne faut pas capter le succès de son équipe mais contribuer à rendre celui-ci possible.

Si on doit retenir une leçon de cette crise qu’on traverse, c’est vraiment la capacité à imaginer l’impossible. Celle-ci nous enseigne donc à être toujours plus curieux, tant en interne qu’en externe. Rester ouvert et disponible pour identifier les signaux faibles et les opportunités de croissance me semble, plus que jamais essentiel. 

Conseil de Jullien BREZUN, Directeur Général de Great Place To Work. 

3 / Savoir se remettre en question. 


Lorsque l’on rencontre une période de crise, il faut être capable de remettre en question tous les modèles de pensée, de travail et de vision (économique, humain…).
Il faut prendre le recul nécessaire et se poser les bonnes questions. La prise de hauteur est essentielle pour avoir une vision globale de la situation et savoir en dégager les opportunités. 
Conseil de Pascal BLANDIN, Président de Crowe Avvens. 

4 / Développer son leadership. 

Dans les périodes mouvementées, les collaborateurs ont besoin d’un capitaine, c’est à dire une personne qui saura les guider pour faire face aux changements. 
Un bon “capitaine” se doit de travailler sur lui-même, pour cultiver son leadership. 

Cela suppose de se focaliser sur les principes de « l’intelligence émotionnelle ». L’une des formes d’intelligence la plus importante dans la gestion d’une entreprise.

Conseil de Cédric SIMONIN, Président de Trianon Résidences. 

5 / Miser sur l’Humain & renforcer la communication.

Lorsqu’une entreprise rencontre une période d’incertitudes, l’équipe de direction doit est essayer de communiquer au maximum pour redonner du sens et rassurer les collaborateurs.  Il faut partager sa vision et ses objectifs pour évoluer dans un environnement de confiance.
Également, il est nécessaire d’impliquer les salariés dans les prises de décision et recherche de solutions. Souvent, les idées qui viennent du terrain qui sont les plus pertinentes. Elles sont d’autant plus faciles à mettre en œuvre, quand elles proviennent directement des équipes.
Conseil de Patrick BERTHET, Directeur Général Industriel chez Conductix-Wampfler & Sarah VACQUANT, Directrice Générale de Motovario.


6 / Anticiper & avoir une vision à long terme.

Cette période demande aux dirigeants d’apprendre à piloter dans l’incertitude. Pour cela, il est intéressant de penser la stratégie avec la technique des scenarii. C’est-à-dire, ne pas penser à une seule stratégie, mais établir plusieurs scenarios possibles. Selon celui qui se présentera, il pourra être réactif car il aura anticipé la situation. 

Le dirigeant s’engage pour son entreprise, ses clients et ses collaborateurs. Il faut doit voir au-delà de la crise pour avoir une vision à long terme : chercher à construire et continuer d’investir.
Conseil de Stéphane RONTEIX, Président Directeur Général de Force Plus, Citizen Call et UpMybiz & de Nicolas BRET, Président de Tosevents Groupe. 

7 / Faire preuve d’agilité et de la résilience.

Il faut savoir faire preuve d’agilité, de sang-froid et de résilience.
Ne resterez pas dans l’attendre mais prenez du temps pour analyser : quels sont les problématiques et besoins des collaborateurs et des clients ?
Cela permet de trouver les bonnes formules. La créativité permet de surmonter les obstacles.

Le meilleur conseil pour surmonter une crise est de savoir l’anticiper et cela passe par une organisation adaptée permettant l’agilité.

Conseil de Fabien DURANEL, Fondateur et Directeur Général de Mondial Events. 

8 / Rester optimiste.

Continuer d’y croire est devenu une responsabilité. Il faut rester optimiste.

En tant que dirigeant, il faut savoir embarquer ses équipes dans une dynamique d’avancée. Pour cela, avoir un regard positif sur l’avenir et le transmettre. Donner envie à tous ses collaborateurs et ses clients de continuer à se battre, leur faire comprendre que l’on saura être au rendez-vous quand l’activité reprendra.

Conseil de Simon HOAYEK, Co-fondateur de BYBLOS Group.

Vous avez aimez cet article ? Partagez-le :

Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
A lire également

Pour aller plus loin

Barometre Semestre 2

Chaque trimestre nous interrogeons 1200 Présidents et Directeurs Généraux de PME & ETI, pour dégager les grandes tendances de leurs actions et orientations stratégiques autour de

Barometre Semestre 3

Chaque trimestre nous interrogeons 1200 Présidents et Directeurs Généraux de PME & ETI, pour dégager les grandes tendances de leurs actions et orientations stratégiques autour de

L’actualité des partenaires

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des actualités des partenaires de l’Entreprise DU FUTUR. Mesurez gratuitement votre Indice de Performance Sociale Grâce à notre partenaire Malakoff Humanis, vous