L’Internet industriel des objets : des nouvelles façons de produire dans l’industrie   

0
  • 16143 vues
  • 0 commentaire

Le 06 juin 2016 par Clémentine Schmiedt

Qu’est-ce que les industriels peuvent espérer de l’Internet des objets ? L’IoT est partout autour de nous à travers les objets connectés du quotidien tels que les montres, les portes clés et autres bracelets. Mais comment cette technologie s’intègre dans les usines ? Qu’apporte-t-elle comme avantages concurrentiels sur le marché ?

Appliqué au monde industriel, on parle de l’Internet industriel des objets. Selon une étude Accenture, ce secteur pourrait contribuer à hauteur de 500 milliards de dollars à l’économie mondiale d’ici 2020, contre 20 milliards en 2012.

L’Internet industriel des objets, qu’est-ce que c’est ?

L’Internet industriel des objets, traduit de l’anglais Industrial Internet of things (ou IIoT), est l’utilisation des technologies de l’Internet des Objets dans le secteur manufacturier. L’Internet industriel des objets intègre le machine learning (mise en place d’algorithmes pour obtenir des analyses prédictives) et le big data, en exploitant les capteurs de données et le machine to machine (communication entre machines sans intervention humaine) qui existent dans le milieu industriel depuis des années.

Les 4  fonctions clés des objets connectés qui transforment l’industrie

Identifiées par Michael Porter, célèbre professeur à Harvard

  • La surveillance : les capteurs placés sur les objets renseignent sur leur environnement et sur leurs conditions d’utilisation ;
  • Le contrôle : exploiter ces données via des algorithmes placés dans le produit ou dans le cloud permettant de facilement piloter à distance les objets ;
  • L’optimisation : l’analyse des données de fonctionnement d’un objet et son historique sert à optimiser l’efficacité de l’objet ;
  • L’autonomie : grâce à ces données les objets sont capables d’atteindre un niveau important d’autonomie

Utilisation de l’Internet industriel des objets : vers des usines intelligentes plus efficaces

Les industriels utilisent cette technologie pour :

  • Optimiser les processus de production,
    En ajustant en temps réel le processus de fabrication en fonction des données reçues.

-> Et ainsi réduire les coûts de production de 5 à 12.5% d’ici 2025 selon McKinsey

  • Fournir de la maintenance prédictive,
    En intervenant à n’importe quelle étape du processus grâce à la bonne connaissance de la chaine de production. Par exemple, le constructeur automobile Tesla gère sa maintenance en envoyant directement des mises à jour du logiciel du véhicule, et en intervenant physiquement lorsque les capteurs signalent un problème. Cela permet de se passer d’intermédiaire, ici le concessionnaire.

-> Et ainsi réduire de 10 à 40 % le coût de la maintenance selon McKinsey

  • Optimiser la gestion des stocks et le coût de la logistique,
    En améliorant les retours produits et la traçabilité des pièces.

Qu’est-ce que cela change dans la chaine de production industrielle ?

Voici des exemples de services dans l’industrie

Sur le site de production, l’IIoT permet de :

  • Contrôler la production en temps-réel pour réduire les stocks et optimiser le travail d’inventaire
  • Reconfigurer rapidement les lignes de productions en fonction des demandes des clients
  • Gérer les équipements à distance en implémentant des seuils de température et autres règles pour économiser l’énergie et réduire les coûts
  • Associer les informations « produit » aux avis des clients et à d’autres données externes pour identifier et corriger les problèmes de qualité
  • Eliminer les temps d’arrêts et augmenter la production en programmant des alertes de maintenance
  • Optimiser la logistique et réduire les dépenses en ayant une vision de bout en bout des inventaires

Sur le site client, l’IIoT permet de :

  • Transmettre les informations opérationnelles des partenaires pour proposer des services de gestion à distance des équipements

Dans la gestion des opérations :

  • Au niveau management :
    Surveiller la ligne de production et procéder à des ajustements à distance
  • A la R&D :
    Gagner en visibilité sur l’état de santé des produits et leur utilisation par les clients pour en améliorer la conception
  • Pour l’équipe terrain :
    Déployer au mieux les équipes grâce à la maintenance prédictive, et je réduis ainsi les pannes et les coûts d’entretien

Vous avez aimé cet article ?

Ces communautés vous proposent d'autres contenus sur le même thème.
N'hésitez pas à les rejoindre !

Partager

Chargement en cours