Interview de dirigeant – Romain VALERY

1. VOTRE ENTREPRISE, 
VOTRE HISTOIRE

Je vous propose de vous présenter, de nous parler de votre parcours et de l’histoire de votre entreprise.

J’ai commencé cette aventure avec mon cousin germain. Nos mères sont jumelles, on a grandi ensemble. Il a créé la société en septembre 1999, et je l’ai rejoint en mai 2000.

C’est une société qu’on a développée en partant de pas grand-chose à vrai dire. Au départ, le fonctionnement était assez simple : on achetait un appartement, on le restaurait puis on le revendait. Ainsi, nous avons commencé à accumuler quelques fonds qui nous ont permis de réaliser des opérations de plus en plus importantes.

Nous avons par la suite créé des agences immobilières que nous avons revendues depuis et avons démarré notre activité de promotion immobilière en 2006 dans le logement résidentiel, puis dans les bureaux et zones d’activités à partir de 2012.

Aujourd’hui, nous nous concentrons principalement sur la région lyonnaise, la région parisienne et les Alpes hormis pour les plateformes logistiques et les zones d’activités pour lesquelles nous intervenons sur tout le territoire national. Même si nous réalisons de nombreux bâtiments neufs, l’une de nos spécialités est la réhabilitation d’immeubles anciens. Nous avons par exemple restauré et transformé l’ancien garage Citroën – pour lequel nous avons remporté le prix SIMI en 2015, et « revalorisé » l’hôpital Debrousse à Lyon. A Paris, nous avons aussi réalisé plusieurs revalorisations d’immeubles, notamment celle d’une tour à la Défense.

Notre chiffre d’affaires consolidé s’élevait à 335 millions d’euros en 2019 et devrait avoisiner les 400 millions en 2020.

6ème Sens est restée indépendante et compte actuellement une soixantaine de collaborateurs, environ 50 à Lyon et une dizaine à Paris.

L’Entreprise DU FUTUR a pour but de créer de la « confiance » entre les dirigeants. Pour vous, qu’est-ce que signifie cette notion au sein de votre entreprise ?

Notre management et notre manière de travailler se basent sur la confiance ! Nous avons dès le début opté pour un management à l’horizontal, une grande liberté d’opérer de nos collaborateurs, et la confiance des managers. Nous sommes une entreprise à taille humaine avec un esprit familial très présent. Nos directeurs de filiales – 5 à l’heure actuelle- sont des personnes avec lesquelles nous avons tissé de véritables liens d’amitié autour de valeurs communes basées sur la confiance. C’est ce fonctionnement vertueux qui est aujourd’hui le socle de notre développement, et l’une des raisons pour laquelle notre groupe est devenu un promoteur de premier plan sur le territoire national. La force de notre groupe c’est la fidélité et la motivation de nos collaborateurs. La confiance que nous mettons en chacun en est sûrement une des raisons.

Concernant nos relations avec les entreprises qui interviennent sur nos opérations : nos métiers comprennent des enjeux financiers très importants et il est certain que, s’il n’y a pas de confiance, il ne peut pas y avoir de relations professionnelles. Quelqu’un qui nous mentirait sur l’état de sa société au moment où nous souhaiterions nous engager avec lui sur un chantier, provoquerait des répercussions financières terribles.

De manière générale, que cela soit avec les institutions, nos clients, nos partenaires et nos fournisseurs, on ne peut rien faire de bon et de durable sans des relations de confiance.

Quelle vision avez-vous de l’entreprise de demain ? (Des PME et ETI de demain ?)

Je pense que nos sociétés doivent toutes prendre le virage de l’éco-responsabilité et de la social-responsabilité sous peine de perdre à court ou moyen termes leurs parts de marché et de péricliter. Les pratiques positives des sociétés pour notre environnement et pour notre société sont de plus en plus des critères qui déterminent le choix des décideurs et clients, qu’ils soient particuliers, des multinationales, des administrations.

Les entreprises devront être de plus en plus acteur du bien-être de leur(s) territoire(s). Chez 6ème Sens, nous réalisons de nombreuses actions qui s’inscrivent dans une démarche sociétale. Nous finalisons actuellement la création d’un fonds de dotation qui va permettre de structurer nos actions de mécénat, notamment dans les domaines de la santé, de la culture, de l’éducation, et de l’aide au handicap eu aux personnes vulnérables. Nous sommes par ailleurs devenus l’actionnaire majoritaire du Sporting Club de Lyon, deuxième club de la région lyonnaise, avant tout parce qu’il porte un projet éducatif fort avec des programmes, axés autour du foot, sur la citoyenneté et l’insertion dans la vie professionnelle.

Une grande partie de notre réflexion stratégique autour de la RSE se concrétise chez 6ème Sens par le « Lab’6 », un groupe de travail interne qui déploie notre politique RSE sur l’ensemble de nos champs d’action, sur nos activités et dans nos actions citoyennes. Nous nous y réunissons une fois par mois, avec nos directeurs de programmes et directeurs de développement, mais également avec des sociétés que nous invitons à venir nous présenter leurs solutions innovantes. Grace à ce « Lab’6 », nous avons notamment créé une « charte de chantier » qui énumère les engagements que nous prenons et que nous faisons prendre aux sociétés qui interviennent sur nos chantiers, afin d’être plus éco-responsables et de limiter la pollution et les nuisances sonores. Ce « Lab’6 », véritable incubateur, nous permet également de sélectionner de nouvelles applications ou solutions à intégrer à nos immeubles, pour y améliorer la vie ou limiter les consommations énergétiques de ses utilisateurs.

Nous sommes aussi partenaires de la PropTech Lyon, émanation de la French PropTech. Nous avons d’ailleurs eu une réunion avec eux, il y a 15 jours, qui rassemblait 5 start-ups lyonnaises. Elles nous ont présenté leurs offres et nous en avons sélectionné deux d’entre-elles, avec qui nous allons prochainement travailler.

Enfin et pour dire deux mots sur le management, l’intérêt qu’il y a à offrir aux collaborateurs une ambiance agréable favorisant la communication entre eux et de bonnes conditions de travail va aller en s’accroissant. Chez 6e Sens, la culture d’entreprise fait qu’un véritable lien existe entre chacun de nos salariés. Le confinement et la situation actuelle nous ont évidemment obligé à repenser certains échanges collaboratifs. Cela n’a pas été facile car nous sommes résolument des personnes de contact, d’échange et malgré tout le bien que beaucoup en disent, avec le travail à distance les échanges sont limités, complexifiés et la cohésion des équipes impactée.

2. vos engagements aux côtés de l’entreprise du futur

Qu’attendez-vous de l’Entreprise DU FUTUR en tant que membre adhérent ?

Ce qui m’intéresse en tant que membre adhérent de l’Entreprise DU FUTUR, c’est de pouvoir rencontrer des membres qui évoluent dans des cercles différents du nôtre, tout en ayant la même notion de confiance et cette volonté d’innover. Je suis à vrai dire d’un naturel très curieux. L’entreprise du Futur me permet de discuter avec des dirigeants qui me font découvrir leur métier, leur domaine d’activité et je trouve cela vraiment très intéressant.  Nous réalisons de nombreux sièges sociaux dans des secteurs très différents dans lesquels nous devons nous immerger ; c’est un des aspects passionnant de notre métier. Nous avons par exemple construit un siège pour Syntilor qui réalise des vernis industriels, mais aussi pour Médicréa, entreprise spécialisée dans les implants de colonnes vertébrales ou encore le siège alpin de la Caisse d’Epargne à Grenoble. Actuellement, l’une de nos opérations phares est la réalisation à Paris du futur siège social de BlablaCar. J’espère aussi, par le biais de l’Entreprise du futur, nous faire connaître tel que l’on est, de faire savoir la confiance que l’on peut nous accorder.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous opté pour une adhésion « Dirigeant Engagé » incluant un actionnariat pour l’association Time For the Planet ? Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Je ne connaissais pas cette association avant que l’Entreprise DU FUTUR me la fasse découvrir. C’est un principe très intéressant. J’ai pu échanger avec Mr Morel, le co-fondateur de l’association, qui m’a renseigné sur le sujet. J’ai choisi de participer à ce projet car la nécessaire transition écologique est au cœur de la réflexion stratégique de 6e Sens. Pour nous, l’immeuble se doit d’être dédié à l’humain, totalement intégré dans son territoire et respectueux de l’environnement. Nos clients nous demandent aussi de construire un espace de vie durable et innovant.

Lors de la construction de notre siège social, nous avons visé le certification Breeam (standard de référence en termes de construction durable). Tous nos programmes visent, quand cela est techniquement réalisable et c’est généralement le cas, les certifications écologiques les plus exigeantes.

Dans le cadre de votre renouvellement d’adhésion, prévoyez-vous d’être présent à la prochaine édition du Congrès annuel de l’Entreprise DU FUTUR ?

Oui bien sûr. L’an dernier j’étais présent à la Soirée d’Inauguration de l’Entreprise DU FUTUR. Ça m’avait vraiment plu ! Toutes les interventions étaient très intéressantes.

Centre de préférences de confidentialité